Commentaires

Base solide pour la tendance globale du « progrès vers le mieux dans la stabilité » de l’économie chinoise

Publié le:2018-09-29 | Augmenter la taille du texte | Réduire la taille du texte

Par:Guo Wei | Source:Quotidien Guangming (Le 8 août 2018)

  Récemment, le Bureau politique du Comité central du PCC a tenu une réunion pour analyser et étudier la situation économique actuelle et déployer le travail économique au second semestre. Le communiqué de la réunion a hérité un style cohérent au cours des dernières années. Courte et concis, riche en contenu, le communiqué indique de manière claire à partir d’une unité stratégique et tactique, à court terme et à long terme point de vue indique l’épistémologie et la méthodologie pour les problèmes actuels avec une combinaison de la stratégie et des tactiques d’un point de vue à court terme et d’un point de vue à long terme. La réunion a souligné : « Depuis le début de cette année, toutes les régions et les départements, conformément au déploiement du Comité central du PCC, ont insisté sur l’idée directrice du « progrès dans la stabilité » et ont accéléré le rythme de la réforme et l’ouverture », ce qui montre que la performance économique du premier semestre est atteinte grâce au progrès dans la stabilité, et « l’économie du premier semestre a gardé une bonne tendance stable dans l’ensemble du progrès vers le mieux », c’est un jugement et un résumé globaux concernant la situation du développement économique au cours des six derniers mois, la tendance globale « du progrès vers le mieux dans la stabilité » de la Chine a une base solide.

  Du point de vue du taux de croissance économique, les bases de la croissance économique stable de la Chine se sont encore renforcées et les caractéristiques d’une croissance régulière et stable sont devenues de plus en plus importantes. Selon le Bureau national des données statistiques, au premier semestre 2018, le produit intérieur brut a progressé de 6,8% par rapport à celui de la même période du temps de l’année précédente, le taux de croissance du PIB a été maintenu dans un intervalle et 6,7% à 6,9% au cours de 12 trimestres consécutifs, les caractéristiques de croissance stable deviennent de plus en plus évidentes.

  Du point de vue de l’optimisation de la structure économique, la mise à niveau de la consommation continue de progresser et la structure des investissements continue d’être optimisée. Au premier semestre, les dépenses de consommation par habitant dans l’ensemble du pays présentent une croissance de 6,7 %. Il faut noter que la vente des biens de catégorie de consommation mise à niveau et la consommation des services ont réalisé une augmentation relativement rapide, tout en présentant une représentation de plus en plus grande dans la consommation des habitants, ce qui montre que la mise à niveau de consommation progresse sans cesse. La croissance des investissements dans le secteur manufacturier est de 6,8%, tout en montrant une amélioration évidente en comparaison avec celles de la même période du temps de 2016 et 2017, surtout, avec une croissance annuelle de 13,1% des investissements dans le secteur manufacturier de haute technologie, soit de 7,1 points de pourcentage plus rapide que ceux dans tous les secteurs. Les investissements civils ont réalisé une croissance annuelle de 8,4%, soit de 1,2 points de pourcentage plus grand par rapport à ceux de la même période du temps de l’année précédente. La reprise de la confiance des investisseurs civils présente une signification à long terme pour le développement soutenable et sain de l’économie.

  Du point de vue de l’effet du développement économique, en Juin, le taux de chômage enquêté dans les zones urbaines et rurales en Chine était de 4,8%, soit une baisse de 0,1 point de pourcentage par rapport à celui de la même période du temps de l’année dernière, le taux de chômage enquêté dans les 31 grandes villes était de 4,7%, soit une baisse de 0,2 point de pourcentage par rapport à celui de la même période du temps de l’année dernière. Au premier semestre, le revenu disponible par habitant des résidents nationaux a réalisé une augmentation nominale de 8,7% en glissement annuel. La situation concernant l’emploi et la croissance des revenus des habitants sont stables, cela a renforcé la ténacité du fonctionnement de l’économie nationale et a jeté une bonne base pour la promotion de la réforme structurelle du côté de l’offre et de la promotion de l’adaptation aux changements des situations nationale et internationale.

  Comme on peut le voir, au premier semestre, le développement économique présente une bonne tendance avec le maintien de principaux indicateurs de macro-contrôle dans une fourchette raisonnable, l’optimisation de la structure économique sans arrêt, l’obtention des premiers résultats dans le domaine de la prévention et de lutte contre les risques financiers, en plus, le sentiment d’obtention, de bonheur et de sécurité du peuple est renforcé. Tous ces avancements sont difficilement réalisés sous les conditions de la réduction de levier, de la supervision stricte, du contrôle sur les risques et de la restructuration. Par conséquent, le développement de l’économie au premier semestre manifeste de manière ample que l’idée directrice du progrès dans la stabilité est scientifique, la tendance globale et la base du « progrès vers le mieux dans la stabilité » de l’économie de la Chine sont solides. En tant que principe important de la gouvernance nationale et de l’administration des politiques, l’idée directrice du progrès dans la stabilité doit être respecté pendant longtemps.

  Dans le même temps, il y a des changements dans la stabilité du fonctionnement de l’économie, nous devons faire face à de nouveaux problèmes et à de nouveaux défis. L’environnement externe a subi des changements importants. La route ne sera pas facile, de nouveaux défis et de nouveaux problèmes se manifestent de manière différente aux différents stades de développement. Il est indiqué dans le rapport du XIXe Congrès national du PCC : « Le grand renouveau national ne se réalisera pas sans peine, ni simplement à coups de tambour ou de gong. Tout le Parti doit être prêt à consentir davantage d’efforts pénibles et assidus. » Les changements dans la stabilité devant nous de nos jours, à part des problèmes concernant les facteurs fondamentaux de l’économie, y compris les changements concernant la transformation d’anciennes forces motrices en nouvelles forces motrices qui se trouvent à un stade important, le modèle traditionnel de la croissance en recul, de grandes contradictions structurelles offre-demande de l’immobilier qui présentent un dilemme pour la réglementation de l’immobilier, la circulation restreinte du marché à cause de structure, l’inefficacité dans la résolution des problèmes en matière de la difficulté et des grands fardeaux pour le financement des PME / PMI, l’augmentation des défaillances de crédit des entreprises, l’accablement des risques potentiels liés aux dettes des gouvernements locaux dans certaines régions, des emprunts irréguliers et déguisés, sont accablés par le grand changement de l’environnement externe, soit les frictions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis. Pour atteindre les objectifs « Faire des Etats-Unis puissants à nouveau, » et « Etats-Unis en premier », les États-Unis considèrent maintenant la Chine comme le plus grand concurrent. Les communiqués conjoints précédents sino-américaines rendent les Etats-Unis souligner sur la concurrence dans le secteur manufacturier. Le protectionnisme commercial, l’augmentation des tarifs et le renforcement de la protection de la propriété intellectuelle et d’autres moyens ont été utilisés pour essayer de freiner le développement de l’industrie manufacturière de la Chine, leurs intentions réelles visant à limiter les forces motrices à moyen et long terme en Chine sont bien montrées. L’évolution des relations sino-américaines et la complexité plus grande ainsi causée de la situation mondiale de l’économie et des politiques dans le monde deviennent la base de la prise de décision et les points importants des stratégies pour l’établissement et la mise en application des politiques dans l’avenir. 

  La stabilité ne signifie pas l’inaction, le refus de la prise des responsabilités non plus, mais c’est l’enthousiasme et l’action sous les conditions de la bonne maitrise du rythme. Pour réaliser du progrès, il faut faire des efforts dans les domaines clés et aux chaînons importants. Face aux nouveaux problèmes et défis de nos jours, toutes les régions et tous les départements doivent unifier les esprits et les actions en conformité de l’analyse et du jugement du PCC sur la situation économique de nos jours. Au deuxième semestre, il faut insister sur l’idée directrice du progrès dans la stabilité plus fermement face aux changements dans la stabilité, maintenir le fonctionnement économique dans la fourchette raisonnable, renforcer la coordination globale, former la forcer unie, mettre en œuvre des politiques de manière précise, bien mener le travail de manière minutieuse. Face à la situation complexe des changements dans la stabilité au cours du fonctionnement économique, maintenir l’orientation stratégique et avoir une vision à long terme, c’est un choix stratégique rationnel pour répondre aux changements d’un esprit calme afin de relever activement des défis au niveau international et de prendre fermement l’initiative dans la concurrence internationale de la part de la Chine.

  Premièrement, la politique de macro-contrôle doit être stable. Pour faire face à une situation complexe des changements dans la stabilité, il faut prendre des mesures pertinentes pour résoudre les défis spécifiques, de nouveaux et de nouveaux problèmes sont plutôt des problèmes structurels, au lieu des problèmes cycliques. Par conséquent, il est nécessaire d’avoir des politiques plus prospectives, flexibles et efficaces. La stabilité est l’idée directrice et la situation générale, grâce à laquelle nous pouvons progresser dans des domaines clés. Nous devons faire du bon travail en stabilisant l’emploi, les finances, le commerce extérieur, les investissements et les attentes. Il faut protéger les droits et intérêts légitimes des entreprises à capitaux étrangers en Chine. Il faut insister sur la mise en œuvre d’une politique budgétaire proactive et d’une politique monétaire prudente, la politique budgétaire devrait jouer un rôle plus important dans le domaine de l’accroissement de la demande intérieure et l’ajustement structurel. Nous devons être vigilants à la fourniture monétaire et maintenir la liquidité raisonnable et suffisante. Il faut réparer les points fables qui doit être considéré comme la tâche importante pour l’approfondissement de la réforme du côté de l’offre de nos jours, redoubler d’efforts pour réparer les points fables dans le domaine des infrastructures, améliorer l’innovation, développer de nouvelles forces motrices, éliminer des obstacles institutionnels pour la réduction des capacités de production et réduire les coûts des entreprises.

  Deuxièmement, le système financier doit être stable. Il faut mieux unifier la prévention et la résolution des risques financiers et des services à l’économie réelle, réduire le levier de manière plus ferme, avoir une bonne maîtrise de l’intensité et le rythme et coordonner le calendrier du lancement des politiques. Il est nécessaire d’améliorer la capacité et la volonté des services financiers à l’économie réelle grâce à l’innovation institutionnelle. Face à la situation difficile où le financement est difficile et plus coûteux, la rentabilité est faible que connaît actuellement le développement de l’économie réelle, nous devons unifier la prévention et la résolution des risques financiers et des services à l’économie réelle, promouvoir la coordination, améliorer la capacité et la volonté des services financiers à l’économie réelle grâce à l’innovation institutionnelle, de sorte que les deux coopèrent l’uns avec l’autres et comptent l’un sur l’autres pour améliorer le financement dans la construction une économie réelle plus grande et plus forte.

  Troisièmement, l’ouverture au monde extérieur doit être stable. Il faut adhérer à l’élargissement de l’ouverture, manifester la volonté du pays d’insister sur la réforme et l’ouverture, mieux stabiliser des confiances et des attentes des communautés nationale et internationale. Nous encouragerons la réforme et l’ouverture et continuerons d’étudier et de lancer un certain nombre de mesures de réforme importantes qui seront efficaces, nous allons mettre en œuvre l’élargissement de l’ouverture, l’assouplissement substantiel de l’accès aux marchés et d’autres grandes initiatives pour promouvoir le développement en profondeur de la construction conjointe de « la Ceinture et la Route », bien organiser la première édition de l’Exposition internationale d’import-export de Chine. Tout cela montre que l’attitude et la détermination de la Chine, qui, en tant que bénéficiaire et contributeur de la mondialisation, est en train de continuer de promouvoir activement le développement inclusif de l’économie mondiale et de renforcer le bien-être des populations de tous les pays.

  Quatrièmement, le marché immobilier doit être stable. L’immobilier joue un rôle très important dans le développement économique de la Chine et constitue un secteur important du développement économique national. Même dans les pays développés, l’immobilier est vital pour le développement économique. Par conséquent, nous devons nous concentrer sur le développement à long terme du secteur immobilier. Nous devons être déterminés à résoudre le problème du marché immobilier, à insister sur la mise en œuvre des politiques différentes selon la situation réelle des villes, à promouvoir l’équilibre entre l’offre et la demande, à orienter les anticipations rationnelles, à rectifier l’ordre du marché, à freiner résolument l’augmentation des prix. Il faut accélérer la mise en place d’un mécanisme à long terme pour promouvoir le développement stable et sain du marché immobilier.

  Cinquièmement, la sécurité des moyens de subsistance du peuple et le développement social doivent être stables. Nous allons bien mener le travail concernant la sécurité des moyens de subsistance du peuple et le développement social, mettre la stabilisation de l’emploi dans une position plus importante, assurer des dépenses de base du peuple comme les salaires, l’éducation, la sécurité sociale, renforcer la lutte décisive contre la pauvreté dans les zones très pauvres et concrétiser, affiner et approfondir les travaux liés à la stabilité sociale.

  Il faut souligner que l’insistance sur la direction du Parti communiste chinois est une des caractéristiques les plus essentielles du socialisme aux caractéristiques chinoises, qui révèle une supériorité énorme. Toutes les régions, tous les secteurs, sont dirigés par le PCC. Le travail de l’économie en tant que la tâche centrale manifeste nécessairement la direction solide du PCC de manière pleine. Tous les membres du PCC doit améliorer efficacement les « quatre consciences », consolider les « quatre confiances », mettre en œuvre inébranlablement toutes les dispositions stratégiques du PCC lancées au XIXe Congrès national du PCC, bien faire toutes les sortes de travail, approfondir et promouvoir la réforme structurelle du côté de l’offre, remporter la victoire des trois grandes batailles, accélérer la construction du système de l’économie moderne, promouvoir le développement de haute qualité et assurer la réalisation des objectifs et des tâches de développement économique et social.

   (Auteur : Guo Wei, chercheur adjoint du Centre de recherche en pensée de Xi Jinping sur le socialisme à la chinoise dans la nouvelle ère de l’École centrale du Parti Communiste Chinois)