Commentaires

La tendance du progrès dans la stabilité de l’économie chinoise se renforce davantage

Publié le:2018-09-29 | Augmenter la taille du texte | Réduire la taille du texte

Par:Zhang Liqun | Source:Quotidien du Peuple ( Le 16 août 2018)

  A partir de cette année, face à la situation complexe et changeante de l’intérieur et de l’extérieur, sous la direction forte du Comité central du Parti communiste chinois, ayant pour le centre Monsieur le camarade Xi Jinping, nous avons insisté dans le travail sur le principe général dit « aller de l’avant à pas assurés », renforcé sans cesse la direction du Parti communiste sur le travail économique, mis en application avec fermeté les nouveaux concepts de développement, nous sommes concentrés sur la promotion du développement économique de haute qualité, amélioré sensiblement le déséquilibre structural entre l’offre et la demande, stabilisé la vitesse du développement économique, amélioré la qualité et l’efficacité du développement économique de manière considérable, renforcé la ténacité et la durabilité du développement économique. La tendance du progrès dans la stabilité de l’économie chinoise se consolide davantage.

  L’établissement général de l’état du développement stable de l’économie

  Grâce à l’influence des bons facteurs, tels que le redressement de l’économie mondial, la vivacité du marché intérieur de la consommation, la réforme structurelle du côté de l’offre, etc., au cours des 6 premiers mois de cette année, le fonctionnement de l’économie chinoise s’est stabilisé : la vitesse du développement du PIB est de 6,8%. Sous l’angle des différents trimestres, celle du premier trimestre est de 6,8%, celle du deuxième trimestre est de 6,7%, et donc, la vitesse du développement est restée pendant 12 trimestres consécutifs dans l’intervalle entre 6,7% et 6,9%. L’état du développement stable de l’économie s’est établit en général.

  La tendance de la reprise de l’économie mondiale commence à s’éclaircir, et la situation de l’exportation s’améliore. En 2017, le volume (en dollar) des opérations commerciales de l’import-export a réalisé une croissance de près de 10,6%, comparé à celui de l’année dernière. Et ce chiffre profite d’une augmentation de 7%, comparé au taux du développement de l’économie mondiale (3,6%). Cela signifie que, au bout d’environ 10 ans d’efforts et sans cesse, les influences de la crise économique mondiale s’effacent petit à petit, tous les domaines, tels que la production mondiale, l’emploi, le marché, etc., commencent à se rétablir généralement. En 2017, l’augmentation de l’exportation chinoise a atteint 10,8%, cela met fin à la situation de la croissance négative ; la vitesse du développement est de 12,7 points de pourcentage plus grande rapport à celle de l’année précédente, cela soutient avec force la croissance de la production et de la vente des entreprises à vocation exportatrice. Cette année, au cours des 6 premiers mois, l’augmentation de l’exportation de la Chine est de 4,9% ; la balance excédentaire des marchandises d’import-export se réduit et la structure commerciale continue à s’améliorer. Récemment, même si le populisme dans certains pays occidentaux s’étend largement, le protectionnisme du commerce et de l’investissement s’élèvent, et l’idée de la démondialisation monte, il est difficile de changer la situation principale du redressement de l’économie mondiale et du développement approfondi de la mondialisation économique. On estime que, dans le futur, la vitesse de la croissance de l’exportation chinoise gardera l’état positif, mais avec certaines oscillations.

  La nouvelle urbanisation obtient des développements positifs, et la force provenant de l’intérieur de l’investissement se renforce. Depuis ces dernières années, le processus de la nouvelle urbanisation de la Chine est en train de connaître une série de changements positifs. D’une part, dans le domaine de l’urbanisation, les villes-leaders s’élargissent des villes du premier rang à de nombreuses villes du deuxième rang. L’indice de jeunesse des villes du deuxième rang, telles que Nanchang, Suzhou, Wuhan, Zhengzhou, Hangzhou, Nanning, etc., surpasse celui des villes du premier rang, dont Beijing, Shanghai et Guangzhou sont les représentants. Cela manifeste que, au fur et à mesure de l’augmentation continuelle des infrastructures et du service public, de la grande modification de l’environnement du marché et de l’élévation évidente de l’intégration de la production et de la ville d’une série des villes du deuxième rang, la popularité de ces villes s’augmente rapidement ; et d’autre, l’élargissement et la cohésion du développement de l’urbanisation s’amplifient. La construction structurée de groupes de villes pousse le développement de l’intégration des villes de différentes tailles, complète les infrastructures des villes de taille petite et moyenne et le manque du service public, stimule la modification de l’environnement d’une série de villes de taille petite et moyenne, l’augmentation de l’intégration de la production et de la ville et l’élévation de la popularité. Toutes ces mesures élargissent avec efficacité l’espace du développement des grandes villes, rendent énergique l’investissement dans l’immobilier et les infrastructures et augmentent la force provenant de l’intérieur de l’investissement. Sous cette influence, la tendance de la vente des produits de base dans le marché s’améliore évidemment, le taux de l’utilisation de la capacité industrielle s’élève et la tendance et le profit de la rotation du capital vont ver le mieux.

  Le marché de la consommation à l’intérieur du pays continue à s’animer. A partir de 2010, la vitesse de la croissance de l’exportation et de l’investissement de la Chine connaissent une diminution, en revanche, celle de la consommation s’augmente relativement avec une stabilité. Cette année, pendant les 6 premiers mois, le taux de contribution de la dépense de consommation finale au développement du PIB s’élève jusqu’à 78,5%, tandis que le rôle élémentaire de la consommation sur le développement économique se renforce davantage. Les raisons se trouvent principalement dans ces trois aspects: premièrement, l’objectif essentiel du développement économique est d’améliorer la vie populaire; l’aspiration incessante à une meilleure vie d’un milliard de personnes et le grand effort continuellement contribué dans la production sociale et la construction poussent l’élargissement rapide et continu du marché de la consommation chinois, soutient en même temps le développement prospère de l’industrie, du service et de la construction de la ville et de la campagne et forme une bonne circulation entre ces trois facteurs. Deuxièmement, les produits de toutes sortes et le service relatif à la consommation de la vie quotidienne abondent de plus en plus, leur niveau et leur qualité ne cesse pas de s’augmenter, les genres de produits et de services continuent à s’enrichir de jour en jour, la teneur technologique ne cesse pas de s’améliorer ; tout cela pousse l’élargissement éternel de la demande de consommation. Troisièmement, pour assurer la vie populaire de base, le Parti communiste chinois et l’Etat s’efforcent continuellement. Depuis ces dernières années, face aux mauvaises influences, provenant de la pression de la chute économique, sur la vie populaire de base, le parti communiste chinois et l’Etat font beaucoup pour assurer l’emplois, éliminer la pauvreté ciblée, aider le peuple en difficulté, stabiliser les revenus de la population, etc. Ils ont obtenu des succès évidents, stabilisé avec force l’emploi, poussé un développement assez rapide des revenus populaires et assurer la vivacité durable du marché de la consommation.

  La capacité d’adaptation de l’offre à la demande dynamique s’élève sensiblement. D’une part, après un développement rapide qui dure longtemps depuis la réforme et l’ouverture, la capacité de l’offre du marché chinois s’augmente considérablement et se transforme du manque général des produits en une surcapacité de production d’un certain niveau, et tout cela conduit à renforcer le rôle de forcer de la concurrence du marché sur la restructuration d’entreprises, et fait augmenter de plus en plus la vigueur de la sélection par élimination des entreprises et de leur capacité de production. Dans le domaine, où la régulation du marché est plus forte, dans la concurrence du marché, beaucoup d’entreprises miniatures, d’entreprises de taille petite et moyenne et d’entreprises privées réalisent leur restructuration, leur optimisation, et leur sélection par élimination. La demande du marché devient la ligne de vie qui décide l’existence et le développement de ces entreprises. D’autre part, au fur et à mesure de l’avancement de la réforme structurelle du côté de l’offre, dont la mission principale est d’éliminer les capacités de production obsolètes, de diminuer les stocks, de baisser le ratio de levier, de réduire les coûts de production et de combler les failles de l’économie, les entreprises de taille supérieure et les entreprises d’état accélèrent les pas dans les domaines de la fusion, de la restructuration et de l’optimisation. Surtout, il faut prendre détruire, établir et baisser comme les points-forts, mettre l’accent sur l’approfondissement de la réforme des domaines importants de base, s’efforcer de combler les failles du système qui restreignent le rôle de la concurrence du marché, autour du perfectionnement du système du droit de propriété et des dispositions de marchéisation des éléments, renforcer évidemment la nouvelle énergie qui permet de stimuler la croissance économique et promouvoir le développement dynamique des nouvelles industries et des nouveaux produits. Par exemple, dans les domaines de l’aérospatiale, de l’intelligence artificielle, de l’exploitation du fond des mers, de la médecine biologique, etc., apparaissent de nombreux résultats importants de l’innovation scientifique, qui poussent avec puissance le développement de haute qualité de la Chine. En 2017, en Chine, l’investissement dans les recherches et les développements atteint 1750 milliards de RMB, connaît une croissance de 11,6%, selon les mêmes sources et occupe 2,12% dans le PIB. Au fur et à mesure de l’avancement progressif de la sélection par élimination et de la réforme structurelle du côté de l’offre, la capacité à niveau bas de production et l’offre inefficace accélèrent leur pas de quitter le marché, l’enivrement du développement industriel continue à s’améliorer, la qualité et le profit du développement économique s’élèvent sensiblement, la puissance industrielle de l’auto-discipline se renforce, les activités des entreprises se multiplient évidemment dans l’élévation de qualité et de profit, l’innovation et le développement et la puissance des entreprises de la concurrence du marché se fortifie. Du point de vue de la totalité et de la structure, la capacité du système de l’offre de la Chine s’élève clairement dans l’accompagnement fluide et l’adaptation aux changements des demandes du marché.

  Il faut voir également qu’à présent, le fonctionnement de l’économie affronte encore des problèmes et des défis, par exemple, le changement apparent que connaît l’environnement de l’extérieur, le problème du financement d’entreprises qui n’est pas encore résolu totalement, la pression de la chute de à terme court qui menace l’économie chinoise, etc. Mais, au fur et à mesure de la libération progressive de l’effet des mesures de la régulation macroéconomique, la force provenant de l’intérieur de l’économie se renforce davantage, et il est possible de contrôler les risques qui existent dans l’économie chinoise. Donc, la tendance de la stabilisation avec un avancement vers le mieux ne peut pas changer.

  Il faut continuer à consolider la tendance du progrès dans la stabilité de l’économie

  Pour faire une analyse synthétique des avantages et des faiblesses qu’affronte le développement économique de la Chine, garder et renforcer la tendance du progrès dans la stabilité de l’économie chinoise, il reste encore beaucoup de travail à accomplir. Il faut tenir avec fermeté le rôle de la direction de la pensée de Xi Jinping sur le socialisme à la chinoise dans la nouvelle ère, mettre en application la nouvelle idée du développement, prendre des mesures grandement ciblées pour résoudre les problèmes, en considérant la nouvelle situation actuelle et le nouveau changement de l’économie, surtout le changement clair de l’environnement extérieur.

  Augmenter avec force la qualité du système de l’offre. Premièrement, pour l’instant, il faut considérer comme mission importante le comblement des failles de l’économie dans l’approfondissement de la réforme structurelle du côté de l’offre ; il faut amplifier la puissance de combler les failles dans le domaine des infrastructures, renforcer la créativité, développer la nouvelle énergie, supprimer les obstacles systématiques dans l’élimination des capacités de production obsolètes et réduire les coûts de production. Deuxièmement, il faut renforcer la capacité de la concurrence des entreprises dans le marché ; il faut, à travers la concurrence loyale, ouverte et ordonnée du marché, réaliser la sélection par élimination des entreprises, stimuler la restructuration et l’optimisation des entreprises, et élever la qualité et le profit, afin que les bonnes entreprises puissent émerger sans cesse. Troisièmement, il faut approfondir avec fermeté la réforme, mettre l’accent sur le perfectionnement du système du droit de propriété et renforcer le rôle décisif du marché dans la répartition des ressources. Quatrièmement, il faut élargir universellement la réforme et l’ouverture, mettre en œuvre les grandes politiques et mesures, telles que l’élargissement de l’ouverture et l’assouplissement considérable les conditions d’accès au marché ; de plus, il faut accélérer l’intégration avec l’économie mondiale sous beaucoup d’aspects, tels que l’industrie, le marché et le règle, et prendre l’initiative dans la participation et la promotion du processus de la mondialisation économique.

  Libérer la force motrice de l’économie dans l’intégration et le développement de la nouvelle industrialisation et de la nouvelle urbanisation. Pour l’instant, la Chine se situe dans la période cruciale de la régularisation de la relation entre l’industrialisation et l’urbanisation. Il faut accélérer le pas pour ajuster la relation entre l’industrialisation et l’urbanisation, promouvoir l’intégration et le développement de la nouvelle industrialisation et de la nouvelle urbanisation, et libérer sans arrêt la grande force motrice de la construction modernisée de la Chine, selon les mesures synthétiques. Premièrement, il faut accélérer la modification des infrastructures et du service public dans les villes de taille petite, moyenne et supérieure, élever sans cesse le degré de l’intégration entre la production et la ville, la popularité des villes et le taux de l’urbanisation, stimuler le transfert de la population de la campagne, et stabiliser l’emploi et l’augmentation durable des revenus. Deuxièmement, il faut mettre plus d’effort pour mieux saisir la planification générale de groupes de villes, mettre en ordre raisonnablement la destination de la terre, et assurer le développement de l’intégration de la ville et de la campagne et le redressement des campagnes. En même temps, il faut, à partir du but à long terme du développement de la ville, construire, avec un haut point de départ et un haut standard, le système pour assurer les infrastructures et le service public qui couvrent à la fois la ville et la campagne. Troisièmement, il faut coordonner l’utilisation des ressources financières dans les limites plus larges, selon les exigences du développement de l’intégration de groupes de villes ; de plus, il faut perfectionner l’émission des obligations locales et assurer le capital nécessaire pour la construction. Quatrièmement, il faut se décider à mieux résoudre les problèmes du marché de l’immobilier, tenir bien la mise en application les mesures tout en dépendant des villes, stimuler l’équilibre entre l’offre et la demande, guider avec raison les attentes, mettre en état l’ordre du marché, contrôler fermement l’augmentation du prix immobilier et accélérer la construction d’un mécanisme longuement efficace qui permet au marché de l’immobilier de se développer stablement et sainement. Cinquièmement, il faut faire attention à développer et à assurer la vie populaire dans le développement, s’efforcer de combler les failles de la vie populaire et stimuler l’égalité et la justice de la société.

  Perfectionner la régulation macroéconomique et garder la suffisance raisonnable de la fluidité. Il faut tenir avec fermeté à mettre en application les politiques positives du financement et la politique régulière monétaire, et élever la prévoyance, la flexibilité et l’efficacité des politiques. Les politiques du financement doivent jouer un rôle encore plus important dans l’élargissement de la demande intérieure et la modification structurale. La politique monétaire doit contrôler bien la porte de l’offre monétaire et il lui faut faire attention à garder la suffisance raisonnable de la fluidité. De plus, il faut coordonner la relation entre la prévention et la résolution des menaces financières et le maintien de suffisance raisonnable de la fluidité. Premièrement, il faut nettoyer avec fermeté les entreprises zombies, réduire l’occupation des capitaux inefficaces, continuer à lutter contre les organisations clandestines de la finance et ses activités et garder fermement la ligne de ne pas laisser les risques systématiques de la finance se déclencher. Deuxièmement, face au financement des gouvernements locaux, il faut perfectionner l’émission des obligations locales, selon le principe de garder une certaine vigueur et de contrôler strictement les risques des obligations locales, et accélérer l’émission des obligations spéciales des gouvernements locaux et le processus de leurs utilisations, afin d’avoir des résultats le plus tôt possible dans la construction des infrastructures. Troisièmement, face aux problèmes, tels que le resserrement fluide à court terme, l’abaissement de la vitesse de l’investissement, il faut renforcer la surveillance du financement irrégulier, et en même temps, il faut garder le volume sobre du financement social et la suffisance raisonnable de la fluidité, et guider les organisations financières à soutenir les entreprises miniatures et les entreprises de taille petite et la conversion de marchéisation de dettes en actions, etc., tout en se servant de plus de capitaux.

  Même si la tendance du progrès dans la stabilité de l’économie chinoise se consolide sans cesse, il nous faut renforcer l’idée de l’inquiétude et de l’incertitude, faire attention à tout moment aux risques et aux défis qui apparaissent possiblement dans le développement économique. Pour l’instant, il faut tenir avec fermeté la teneur générale de la stabilité avec l’avancement dans le travail, garder le fonctionnement économique dans l’intervalle raisonnable, renforcer l’intégration et la coordination, unir les forces politiques, mettre en application les politiques avec précision et faire un travail dur et sophistiqué, selon les exigences de la Réunion du Bureau Politique qui vient d’ouvrir les rideaux. Regardant cette année en avant, il ne nous faut que tenir la direction de la pensée de Xi Jinping sur le socialisme à la chinoise dans la nouvelle ère, mettre en application les décisions et les dispositions du Comité centre du Parti communiste chinois, et réagir scientifiquement les risques et les défis du fonctionnement économique. Si nous pouvons suivre tout cela, la tendance du développement stable de l’économie chinoise ne change pas, l’état du progrès dans la stabilité de l’économie ne cesse pas de se renforcer et en même temps, l’ordre financier devient plus normal, l’optimisation de la structure économique continue, la qualité de l’offre continue à augmenter et le développement de haute qualité s’avance avec des pas fermes.

   (Auteur : Zhang Liqun, chercheur du Département d’études sur la macro-économie du Centre des études du développement du Conseil des affaires d’Etat)