Commentaires

Prenons des révolutionnaires de l’ancienne génération comme des exemples extraordinaires, efforçons-nous de créer une nouvelle situation pour la cause du Parti et du pays dans la nouvelle ère
--Etudes sur le discours important du secrétaire général Xi Jinping au Forum pour la commémoration du 120e anniversaire du camarade Liu Shaoqi

Publié le:2019-01-08 | Augmenter la taille du texte | Réduire la taille du texte

Par:Leng Rong | Source:Site web Qiushi Le 30 novembre 2018

  A l’occasion du 120e anniversaire du camarade Liu Shaoqi, le Comité central du Parti communiste chinois a organisé solennellement un Forum, afin de commémorer sincèrement ses exploits immortels pour la cause du Parti et du peuple. Le camarade Xi Jinping, secrétaire général du Comité central du Parti, président du pays et de la Commission militaire du Comité central du Parti, a prononcé un discours important, et a fait appel aux partisans du Parti et au peuple

  chinois de prendre le camarade Liu Shaoqi comme exemple extraordinaire, de ne pas oublier l’intention initiale et de tenir fermement au cœur la vocation, afin de promouvoir continuellement la cause œuvrée par les révolutionnaires de l’ancienne génération et de remporter la grande victoire du socialisme à la chinoise dans la nouvelle ère.

  I. Apprendre les exploits révolutionnaires du camarade Liu Shaoqi, approfondir sans cesse la compréhension sur le parcours glorieux du Parti communiste chinois et renforcer la conscience de responsabilité pour la mise en œuvre de la vocation historique du PCC dans la nouvelle ère

  Monsieur le camarade Liu Shaoqi a lutté, pendant toute sa vie, pour la cause du Parti et du peuple chinois et a accompli de grandes contributions dans les différentes époques, de la révolution de la Nouvelle Démocratie à la construction socialiste, en passant par la révolution socialiste. Le secrétaire général Xi Jinping a regardé en arrière d’un sentiment profond la carrière révolutionnaire et des brillants succès qui ont marqué les annales de l’histoire du camarade Liu Shaoqi et a indiqué que : « Pour la révolution et la construction chinoises, il a concentra toute son attention, en se donnant beaucoup de peine, et a établi des exploits fructueux dans beaucoup de domaines, tels que l’économie, la politique, l’affaire militaire, la culture, l’éducation, la diplomatie, la construction du Parti et ainsi de suite, ce qui lui a mérité une affection respectueuse de tout le Parti, de toute l’armée, de tout le peuple de toutes les ethnies de tout le pays. »

  La bonne réputation du camarade Liu Shaoqi, liée étroitement à l’histoire impressionnante de la lutte du peuple chinois, du Parti communiste chinois, et de la République populaire de Chine, occupe une place très importante dans l’histoire du Parti et dans celle où le peuple chinois s’avance vers le grand renouveau. Du début de la fondation du Parti communiste chinois à l’époque de la guerre de la Réforme foncière, le camarade Liu Shaoqi a fait des contributions extraordinaires aux mouvements ouvriers et au travail du Parti dans les zones contrôlées par le Parti nationaliste. Il est l’un des chefs célèbres et l’un des principaux dirigeants dans les mouvements ouvriers de la Chine. Il a dirigé et a participé à la grande grève des mineurs du chemin de fer et de la mine de charbon Anyuan, au Mouvement du 30 mai, à la grande grève Shenggang et à la lutte des ouvriers de Wuhan ayant l’objectif de regagner la colonie anglaise. A partir de cette partie de l’histoire, on peut voir clairement comment la classe ouvrière est-elle entrée sur la scène historique et est-elle devenue la classe dirigeante de la révolution chinoise. Lors de la tenue de la réunion de Zunyi, le camarade Liu Shaoqi a fermement soutenu l’opinion correcte dont le représentant était le camarade Mao Zedong. A partir de cette partie de l’histoire, on peut voir nettement comment le Parti a réalisé ce grand tournant avec une signification historiquement profonde et comment le rôle dirigeant du camarade Mao Zedong a-t-il été établi dans le Comité central du Parti et dans l’armée rouge. Pendant la Guerre de résistance du Peuple chinois contre l’agression japonaise, le camarade Liu Shaoqi a successivement occupé le poste du secrétaire du département du nord du Parti, du département de la plaine centrale du Parti et du département du centre du Parti. Il a dirigé la construction de la base du nord de la Chine et la base du centre de la Chine pour résister l’agression japonaise. Après l’incident de Wannan, au moment difficile, il a pris le poste de commissaire politique de la nouvelle quatrième armée et a réussi à détruire le complot du Parti nationaliste, qui avait tenté d’anéantir la nouvelle quatrième armée. A partir de cette partie de l’histoire, on peut voir distinctement comment le Parti a-t-il tenu ferme les politiques d’indépendance et de souveraineté dans le front uni national anti-japonais et est-il devenu le pilier dans la Guerre de résistance contre l’agression japonaise. Et pendant la Guerre de libération, le camarade Liu Shaoqi était un principal assistant du camarade Mao Zedong, et a pris la charge de la mise au point des politiques stratégiques, soit « réaliser un développement dans le nord, établir une défense dans le sud ». Il a dirigé et a participé à la réforme foncière dans les zones libérées, a pris la tête dans la fondation du gouvernement populaire du nord de la Chine et a proposé des suggestions relativement complètes concernant la composition de l’économie de la nouvelle Chine et les politiques de la construction économique, etc. A partir de cette partie de l’histoire, on peut voir explicitement comment le Parti a-t-il dirigé le peuple dans la destruction de huit millions d’armées de Tchang Kaï-chek, a-t-il renversé le règne réactionnaire du Parti nationaliste et a-t-il fondé la République populaire de Chine. Après la fondation de la nouvelle Chine, pendant longtemps, le camarade Liu Shaoqi s’est chargé du travail de première ligne du PCC, a pris part à l’élaboration et à l’organisation de la mise en application d’une série de grandes décisions stratégiques et de grandes politiques. Ainsi, il est l’un des fondateurs des systèmes politique et économique de la nouvelle Chine. A partir de cette partie de l’histoire, on peut voir clairement comment le Parti a-t-il déterminé le système de base du socialisme, a-t-il réussit à réaliser la révolution sociale la plus profonde et la plus grande dans l’histoire chinoise et a-t-il obtenu de grands succès de la construction socialiste malgré les difficultés et les vicissitudes. Dans le XIXe Congrès du Parti communiste chinois, le secrétaire général Xi Jinping a indiqué de manière profonde quand il regardait en arrière l’histoire de la lutte du PCC que : « Pour accomplir la mission historique du grand renouveau de la nation chinoise, le PCC, qu’il ait été en position de force ou de faiblesse, dans ses victoires comme dans ses défaites, est resté indéfectiblement fidèle à son intention initial et à ses idéaux, et a conduit le peuple à œuvrer opiniâtrement, en bravant mille difficultés et dangers et en faisant de grands sacrifices. Sans se laisser décourager par les vicissitudes, il a toujours eu du courage pour corriger ses erreurs et surmonter toutes les difficultés qui semblaient insurmontables l’une après l’autre, tout en ayant créé ainsi une série de miracles à jamais inscrits dans les annales de l’histoire. » Le camarade Liu Shaoqi est un participant important à cette partie victorieuse dans l’histoire, un créateur important de ce miracle terrestre. Sa belle réputation et ses exploits signalés seront éternellement gravés dans la mémoire du peuple chinois.

  Après l’entrée du socialisme dans la nouvelle ère, le PCC se charge de la vocation noble historique, doit mener un grand combat à partir du nouveau point historique de départ, construire de grandioses travaux, promouvoir la grande cause et réaliser le rêve sublime. Faire réaliser le plan brillant dessiné dans le XIXe Congrès du Parti communiste chinois est une nouvelle longue marche. Donc, nous devons prendre le camarade Liu Shaoqi et les autres révolutionnaires de l’ancienne génération comme des exemples extraordinaires, établir fermement les « quatre consciences », tout en encourageant soi-même d’une haute responsabilité et la haute conscience de vocation, se contraignant strictement d’une haut critère, en tant que partisan du Parti, s’avançant avec dynamisme et travaillant dur, afin de nous efforcer d’accomplir a vocation historique du Parti dans la nouvelle ère.

  II. Apprendre les contributions théoriques de la part du camarade Liu Shaoqi, approfondir sans cesse la compréhension de la pensée de Xi Jinping sur le socialisme à la chinoise dans la nouvelle ère et tenir ferme à la direction de la grande pratique dans la nouvelle ère avec la théorie scientifique du Parti

  Le camarade Liu Shaoqi est un excellent théoricien du marxisme de notre Parti. Pendant toute sa vie, il a fait des réflexions assidument, a osé faire des explorations, a mis l’accent sur l’association des principes de base du marxisme à la réalité concrète de la révolution et de la construction en Chine. De plus, il a concrètement analysé de nombreux problèmes concernant la théorie et la pratique et a proposé ses propres avis. Il était habile à élever les riches expériences des pratiques au niveau théorique, pour diriger le développement des pratiques. Le secrétaire général Xi Jinping a résumé de manière précise et a bien estimé la contribution théorique de la part du camarade Liu Shaoqi, tout en désignant que : « Le camarade Liu Shaoqi a résumé et a raffiné avec profondeur l’expérience historique du Parti sur l’administration du PCC et la gouvernance du pays. Et il a offert une grande contribution théorique à la formation et le développement du maoïsme. »

  Parmi les contributions théoriques du camarade Liu Shaoqi, la théorie la plus remarquable est celle de la construction du Parti et de la construction du socialisme. Il est universellement reconnu comme un grand maître de la construction du Parti. Pour faire du Parti communiste chinois un parti marxiste persistant et pour renforcer le pouvoir du Parti, il a fait une grande œuvre. A l’occasion du VIIe Congrès du Parti communiste chinois, dans son rapport concernant la modification de la constitution du Parti, il a fait un résumé complet et une explication systématique sur le maoïsme et a fait une contribution importante dans la détermination du rôle dirigeant du maoïsme. Ses articles, tels que De la culture des partisans du Parti et Du conflit intérieur au sein du Parti, ont enrichi la théorie de la construction du Parti. Surtout De la culture des partisans du Parti a eu une influence extrêmement profonde et importante. A cette époque, au moment où le camarade Mao Zedong avait lu cet article, il a fait un éloge : cet article est très bien écrit, il encourage l’esprit de justice et lutte contre la tendance néfaste. Les recherches théoriques, faites par le camarade Liu Shaoqi, sur la voie de la construction du socialisme correspondant à la situation réelle de la Chine, sont également assez précieuse. Pendant la période de la transition de la nouvelle démocratie en socialisme, la Chine a vécu des changements radicaux. Il a fait de réflexions approfondies sur de grands problèmes à la fois profonds et complexes liant à la théorie et à la pratique pendant cette période de la transition, tout en ayant souligné qu’il nous fallait faire la construction d’une méthode conformant à la situation réelle de la Chine, selon les caractéristiques chinoises, et que la Chine devrait suivre sa propre voie et faire réaliser le rêve. Il était d’avis de mobiliser tout l’enthousiasme, de restaurer et de développer l’économie, et de passer en socialisme progressivement et stablement. Il a souligné que, pendant la période de la construction, à part la défense nationale obligatoire, tout le travail et toutes les autres constructions devraient agir en concertation avec la construction économique, qui devrait être le noyau de tout. Il s’est chargé de la rédaction du rapport politique du VIIIe Congrès du Parti communiste chinois, a fait des recherches et des analyses systématiques, en personne, sur une trentaine de départements du Comité central du Parti et a proposé les pensées, telles que l’association entre le centre et les locaux, le soulignement sur le développement fort de l’industrie de l’arrière-pays et l’attention de faire jouer le potentiel de l’industrie littorale, la promotion de la production à travers la stimulation de l’envie de consommation du peuple plus grand, l’utilisation des technologies avancées exigent le renforcement des recherches scientifiques, qui étaient des références importantes pour la formation de la pensée sur les « Dix grandes relations » de Mao Zedong. Ces idées importantes du camarade Liu Shaoqi font partie importante du maoïsme et offrent de précieuses expériences et des préparations théoriques au Parti pour sa direction du peuple dans la création de la cause du socialisme à la chinoise.

  La théorie scientifique du Parti est l’essence de l’idée d’époque. Depuis le XVIIIe Congrès du Parti communiste chinois, le socialisme à la chinoise est entré dans la nouvelle ère, il fait appel à l’innovation et au développement des théories. Lors du XIXe Congrès du Parti communiste chinois, la pensée de Xi Jinping sur le socialisme à la chinoise dans la nouvelle ère a été établie en tant que l’idée de direction du Parti, ce qui permet au Parti de réussir la réalisation de l’évolution de la théorie scientifique s’adaptant au temps. Nous devons prendre le camarade Liu Shaoqi et les autres révolutionnaires de l’ancienne génération comme l’exemple, nous conformer aux principes selon lesquels il faut libérer l’esprit, rechercher de la vérité dans les faits, suivre le temps, être sérieux et pragmatique. Nous devons rester fidèles au matérialisme dialectique et au matérialisme historique, et en fonction des nouvelles conditions de l’époque et des exigences de la pratique, approfondir les recherches et l’interprétation sur la circonstance de la formation de la pensée de Xi Jinping sur le socialisme à la chinoise dans la nouvelle ère, de sa connotation scientifique, de son essence spirituelle et de sa grande signification. Il faut faire des efforts dans l’étude claire et la compréhension totale et insister à se servir de cette théorie scientifique pour armer l’esprit, diriger la pratique et faire avancer le travail.

  III. Apprendre la qualité morale du camarade Liu Shaoqi, approfondir sans cesse la compréhension de l’esprit révolutionnaire des partisans du Parti et du grand esprit du peuple chinois, offrir une grande force motrice pour la promotion du développement de la cause du Parti et du pays dans la nouvelle ère

  Le camarade Liu Shaoqi était puissant dans les principes du Parti et a fait attention à la culture de ces principes du Parti. Il est resté pur dans la croyance et durant toute la vie, s’est discipliné strictement, il était un révolutionnaire avec une grande personnalité, de l’ancienne génération, et un modèle pour tous les partisans du Parti. Avec les « cinq modèles extraordinaires », le secrétaire général Xi Jinping a résumé avec précision l’esprit révolutionnaire du camarade Liu Shaoqi, en ayant dit qu’il est un modèle extraordinaire en matière de l’insistance sur l’intention initiale et la fidélité au Parti, un modèle extraordinaire en matière de l’adhésion toujours sur la vérité et la recherche de la vérité dans les faits, un modèle extraordinaire en matière de la prise de la charge et des innovations courageuses, un modèle extraordinaire en matière de l’étude avec assiduité et l’unification de la connaissance et l’action, un modèle extraordinaire en matière de l’attention au peuple et au dévouement à l’intérêt public avec une parfaite intégrité. Le camarade Xiu Shaoqi est un drapeau éternel du Parti communiste chinois et du peuple chinois, dont la grande qualité de la moralité est permanente. Nous devons apprendre de lui pour toujours.

  La mise en valeur de l’esprit révolutionnaire des partisans du Parti et le grand esprit du peuple chinois sont un sujet crucial que le secrétaire général Xi Jinping a répété à maintes reprises depuis le XVIIIe Congrès du Parti communiste chinois. Le soulignement sur ne pas oublier l’intention initiale et tenir fermement la vocation est pour l’objectif de nous rappeler que nous sommes des partisans du PCC, des révolutionnaires, qu’il ne faut jamais l’esprit révolutionnaire. Le secrétaire général Xi Jinping a fait des discours importants respectivement lors des tenues des forums pour la commémoration des anniversaires de Mao Zedong, Zhou Enlai, Liu Shaoqi, Zhu De, Chen Yun, tout en ayant présumé en abrégé à haut niveau l’esprit et les caractères particuliers de chaque révolutionnaire de l’ancienne génération. Grace à les esprits sublimes, il a établi très haut l’esprit révolutionnaire et l’image glorieuse des partisans du Parti communiste chinois. A l’occasion de la première réunion de la XIIIe Assemblée nationale, dans son discours important, le secrétaire général Xi Jinping a résumé et a expliqué d’une précision plus grande « le grand esprit de création », « le grand esprit de lutte », « le grand esprit d’union » et « le grand esprit de rêve » que le peuple chinois possède, et a installé haut le grand esprit formé, hérité et développé pendant la lutte de longue durée. Comparé à la généalogie spirituelle du Parti communiste chinois et du peuple chinois, le camarade Liu Shaoqi en est une perle brillante. Fidèle au Parti, il a insisté pour toujours sur l’idéal et la conviction, a pratiqué son serment de la révolution de toute sa vie pleine des luttes acharnées et a consacré toute sa vie sans rien réserver à la grande cause du socialisme, à la cause magnifique du rêve chinois du grand renouveau de la nation chinoise. Même si dans les années pénibles où il a été perturbé par Lin Biao et la bande des quatre, le groupe antirévolutionnaire, il a gardé son intention initiale comme toujours, en ayant déclaré avec fermeté que : « Pour un révolutionnaire, il est né pour la révolution, et même au moment de la mort, il doit s’y consacrer pour toujours, avec un cœur inchangeable. » Cet esprit de lutter pendant toute la vie pour le communisme nous encourage, nous émeut et nous inspire éternellement. Il a insisté jusqu’au bout sur la vérité et n’a jamais caché ses idées politiques durant toute sa vie. Il tenait bon tout ce qui correspond à la réalité et au profit du peuple, et avait du courage pour corriger tout ce qui n’est pas conforme à la réalité, après l’épreuve des pratiques. Cet esprit scientifique de la recherche de la vérité nous encourage, nous émeut et nous inspire éternellement. Il a insisté sur le fait de partir de la réalité dans toutes les affaires, a pris l’initiative dans les activités, était habile de contrôler la situation générale et de faire des analyse minutieuse dans la situation compliquée, d’offrir et de mettre en œuvre les politiques faisables. Cet esprit positif de la création indépendante nous encourage, nous émeut et nous inspire éternellement. Il a étudié toujours avec assiduité, et était habile d’étudier à partir du livre et des pratiques et surtout d’associer les études de ces deux aspects, afin d’unir la connaissance et l’action. Cet esprit de l’étude nous encourage, nous émeut et nous inspire éternellement. Il a insisté pour toujours sur la lutte pénible, la nature du serviteur public pour le peuple, et l’intégrité, et a acharnement lutté contre les privilèges. Cet esprit de l’impartialité nous encourage, nous émeut et nous inspire éternellement. Les paroles du secrétaire général en font preuve: «La moralité noble et l’esprit sublime du camarade Liu Shaoqi étaient, sont et seront un modèle extraordinaire pour le Parti communiste chinois et le peuple chinois. »

  Le socialisme à la chinoise est entré dans la nouvelle ère, donc, le Parti devrait avoir la nouvelle atmosphère et la nouvelle action. Tout d’abord, il faut montrer un nouvel esprit. Le secrétaire général Xi Jinping a indiqué que pour réaliser nos objectifs de développement, il faut devenir impuissant non seulement dans l’aspect matériel mais aussi dans l’aspect spirituel. Avoir la direction ferme du Parti communiste chinois, l’esprit révolutionnaire des partisans du Parti et le grand esprit du peuple chinois sont à la fois le courage qui nous confirme la confiance de la voie du socialisme à la chinoise, la confiance sur les théories, la confiance sur le système et la confiance sur la culture et la force radicale pour s’avancer en chantant, sans se soucier du vent et de la pluie. Nous devons prendre Liu Shaoqi et les autres révolutionnaires de l’ancienne génération comme exemples, adresser l’épine spirituel des partisans du Parti communiste chinois, répandre le grand esprit du peuple chinois, mieux construire l’esprit, les valeurs et la force de la Chine et offrir la direction spirituelle au peuple et la grande force motrice spirituelle pour la création de la nouvelle situation du développement de la cause du Parti et du pays dans la nouvelle ère.

  La vocation historique de la nouvelle ère fait appel à la nouvelle prise en charge de la responsabilité. Elle a besoin de la correcte direction théorique et scientifique et doit réunir toutes les forces pour la construction conjointe du grand rêve. Nous devons hériter et développer la grande cause pour laquelle Liu Shaoqi et les autres révolutionnaires de l’ancienne génération ont lutté toute leur vie, créer les gloires brillantes appartenant à la nouvelle ère et nous efforcer continuellement pour  réaliser enfin le rêve chinois du grand redressement de la nation chinoise.