En août 2018, l’IPC et l’IPP sont stabilisés et ont légèrement augmenté

Source:Bureau national des statistiques | Auteur:Bureau national des statistiques 2018-09-10 | Publié le:2019-01-29

Le Bureau national des statistiques a publié aujourd’hui les données de l’indice national des prix à la consommation (IPC) et de l’indice des prix de sortie de l’usine des producteurs industiels (IPP) pour août 2018. A cet égard, le statisticien principal du Départment urbain du Bureau national des statistiques, Sheng Guoqing, a expliqué.

I. L’augmentation du ratio relatif de la chaîne et du ratio d’année après année de l’IPC est stable

L’IPC a augmenté de 0,7% par rapport au mois précédent, l’augmentation est de 0,4% supérieure à celle du mois précédent, et il est grandement influencé par l’augmentation du prix des aliments. Les prix des produits alimentaires ont augmenté de 2,4%, soit une hausse de 2,3 points de pourcentage par rapport au mois précédent, ce qui a eu un impact sur la hausse de l’IPC d'environ 0,46 point de pourcentage. Parmi eux, affecté par la température élevée et le temps pluvieux, le prix des légumes frais a augmenté de 9,0%, soit une augmentation de 7,3 points de pourcentage par rapport au mois précédent, affectant l’IPC d’augmentation d’environ de 0,21 point de pourcentage. Le nord de la Chine, le nord-est de la Chine et le Shandong ont été affectés par la circulation résiduelle du typhon vers le nord et ont connu des pluies rares et abondantes. Les prix des légumes frais à Liaoning, Jilin et Shandong ont augmenté respectivement de 29,7%, 22,3% et 21,8% ; ceux à Tianjin, Beijing et Heilongjiang ont augmenté respectivement de 16,1%, 15,2% et 14,6%. Cet été, la température est élevée et dure longtemps : la croissance des porcs est lente et il y a des épidémies dans certaines régions, loffre du marché est restreinte et le prix du porc en hausse de 6,5%, soit une hausse de 3,6 points de pourcentage par rapport au mois précédent, ce qui a eu un impact sur la hausse de l’IPC d’environ 0,14 point de pourcentage. La température élevée affecte également le taux de ponte des poules pondeuses ; de plus, l’ouverture de l’école approche et le festival de la mi-automne approche, la demande augmente et le prix des œufs est en hausse de 13,7%. L’augmentation est égale à celle du mois précédent et ce qui a un impact sur la hausse de l’IPC d’environ 0,07 point de pourcentage. Le prix des produits non alimentaires augmente de 0,2%, l’augmentation est de 0,1 point de pourcentage inférieure à celle du mois précédent, ce qui a un impact sur la hausse de l’IPC d’environ 0,20 point de pourcentage. Parmi eux, l’augmentation du loyer pousse l’augmentation du prix d’habitation de 0,5% ; le prix de santé médical augmente de 0,4% ; comme beaucoup de gens voyagent pendant les vacances d’été, les prix du billet d’avion, d’hébergement dans l’hôtel et de voyage augmentent respectivement de 1,8%, 1,2% et 0,5%. La modification du prix de l’huile raffiné pousse l’augmentation respective de l’essence et du diesel fuel de 0,3%.

L’IPC augmente de 2,3% par rapport à l’année précédente et augmente de 0,2% par rapport au mois précédent. L’IPC moyen du janvier à l’août augmente de 2,0%, l’augmentation est égale à celle de l’IPC moyen du janvier au jullet et représente une situation stable. Le prix des aliments augmente de 1,7%, ce qui a un impact sur l’augmentation de l’IPC d’environ 0,33%. Parmi les aliments, les prix des œufs, des légumes frais et des fruits frais augmentent respectivement de 10,3%, 4,3% et 5,5%, ce qui a un impact ensemble sur l’augmentation de l’IPC d’environ 0,25%. Les prix des bœufs, des moutons et des viandes de volaille augmentent respectivement de 3,3%, 13,3% et 5,5%, ce qui a un impact ensemble sur l’augmentation de l’IPC de 0,13%. Le prix du porc baisse de 0,6%, la baisse continue à diminuer, ce qui a un impact sur la baisse de l’IPC de 0,12%. Le prix de l’huile comestible baisse de 0,6%, ce qui a un impact sur la baisse de l’IPC d’environ 0,01%. Le prix des produits non alimentaires augmente de 2,5%, ce qui a un impact sur l’augmentation de l’IPC de 1,98%. Parmi les produits, les prix de l’essence et du mazout augmentent respectivement de 19,8% et 22,0%, le prix de voyage augmente de 5,6%, le prix de la santé médicale augmente de 4,3%, le prix du service de l’éducation augmente de 2,8%, le prix de l’habitation augmente de 2,5%. A l’exclusion de l’IPC noyau des prix des aliments et de l’énergie qui augmente de 2,0% par rapport à l’année précédente, l’augmentation est de 0,1% supérieure à celle du mois précédent. Selon les estimations, dans l’augmentation annuelle de 2,3% enregistrée en août, l’effet de report du changement du prix de l’année précédente est d’environ 1,0%, l’effet de la nouvelle augmentation du prix est d’environ 1,3%.

II. Agrandissement de l’augmentation du ratio relatif de la chaîne et baisse de l’augmentation du ratio d’année après année

L’IPP a augmenté de 0,4% par rapport au mois précédent, l’augmentation est de 0,3% supérieure à celle du mois précédent. Le prix des moyens de production augmente de 0,5%, l’augmentation est de 0,4% supérieure à celle du mois précédent ; le prix des biens de consommation augmente de 0,3%, en hausse de 0,1%. Dans les 40 catégories d’industries recherchées, il existe 30 industries dont le prix augmente, 4 industries dont le prix ne change pas et 6 dont le prix baisse. Dans les industries principales, les industries de traitement de la fonderie et du laminage des métaux ferreux ont connu une grande augmentation (2,1%), l’augmentation est de 1,6% supérieure à celle du mois précédant. Les industries de traitement du métrol, de la houille et des autres carburants ont aussi connu une grande augmentation (1,7%), l’augmentation est de 0,8% supérieure à celle du mois précédant. Les prix des matières premières et des produits chimiques ont augmenté de 0,6%. Le prix de l’industrie de traitement de la fonderie et du laminage des métaux non ferreux baisse de 0,1%, la baisse est de 1,5% infieure à celle du mois précédent.

L’IPP augmente de 4,1%, l’augmentation est de 0,5% inférieure à celle du mois précédent. L’IPP moyen du janvier à l’août augmente de 4,0%, l’augmentation est égale à celle de l’IPP moyen du janvier au jullet et représente une situation stable. Le prix des moyens de production augmente de 5,2%, l’augmentation est de 0,8% inférieure à celle du mois précédent ; le prix des biens de consommation augmente de 0,7%, l’augmentation est de 0,1% supérieure à celle du mois précédent.

Dans les industries principales, l’augmentation de l’industrie d’exploitation du pétrole et du gaz naturel qui est 39,6% diminue de 2,5% par rapport au mois précédent ; l’augmentation de l’industrie de traitement du pétrole, de la houille et des autres carburants qui est de 22,7% diminue de 1,9% ; l’augmentation de l’industrie de traitement de la fonderie et du laminage des métaux ferreux qui est de 9,5% diminue de 2,8% ; l’augmentation de l’industrie d’exploitation et de lavage de la houille qui est de 5,7% diminue de 1,3% ; l’augmentation de l’industrie de traitement de la fonderie et du laminage des métaux non ferreux qui est de 1,2% diminue de 3,8%. Les cinq principales industries susmentionnées entraîne une baisse d’environ 0,46 point de pourcentage du taux de croissance de l’IPP. L’industrie de fabrication du fibre chimique augmente de 6,9%, l’augmenttion est de 1,3% supérieure à celle du mois précédent. Selon les estimations, dans l’augmentation annuelle de 4,1% enregistrée en août, l’effet de report du changement du prix de l’année précédente est d’environ 3,0%, l’effet de la nouvelle augmentation du prix est d’environ 1,1%.